Valentin Courtine © Mathieu Vales

Valentin Courtine © Mathieu Vales

« J’aime ce quartier, c’est un vivier artistique et associatif. On a été très vite accueilli et nous voilà partie intégrante de la culture locale », explique Valentin Courtine, directeur de la Jetée. Assisté de Marie Robert, ils y ont en effet créé avec ce lieu une convivialité qui aimante notamment la jeune génération, mais pas seulement. Les vernissages s’attardent volontiers, et si l’art est à l’honneur, musique et bière maison assurent l’ambiance festive.

Reno Leplat-Torti est le commissaire des expositions. Ses choix, il les revendique éclectiques, faits de parti pris non conventionnels et proches de l’underground du fanzinat : « des choses “brut” », dit-il. Lieu pluridisciplinaire d’exposition, librairie alternative, atelier de sérigraphie artisanale (mad series), c’est aussi la maison de microéditions qui édite deux fois par an l’excellente revue Banzaï. Entièrement sérigraphiée et vendue dans plusieurs pays d’Europe et outre-atlantique, Banzaï expérimente des formes graphiques nouvelles et des encres phosphorescentes ou thermochromiques. Des audaces qui paient puisque les 500 exemplaires édités trouvent à chaque fois preneurs.
Quand son équipe n’est pas affairée au carrousel de l’atelier, La Jetée devient barge et quitte son port d’attache pour des ateliers ambulants de sérigraphie. Promouvoir, lors de manifestations, événements, fêtes, leur savoir-faire sur tee-shirts et sacs « c’est ludique, et la magie opère toujours », sourit Valentin.
Faisant fi des embruns, La Jetée a fini par acquérir les murs de son local dont la mise en vente avait forgé une épée de Damoclès. L’aventure va donc continuer grâce à la mobilisation des réseaux personnels, des amis, de la famille et d’une banque qui a vu dans ce projet un potentiel de développement.
En baptisant la Jetée en hommage au film culte de Chris Marker, Valentin Courtine avouerait-il un don d’anticipation sur le futur ? Ceci expliquerait cela ! n
www.la-jetee.fr

expo-Vielsalm-(11)

Mi-novembre > fin décembre 2017
Exposition S Voo Too, conçue par l’association La Hesse, qui travaille avec des handicapés mentaux en Belgique. Elle présente le fruit du travail réalisé en résidence avec des artistes. On retrouve dans ces œuvres des filiations avec l’art brut. Certains handicapés seront également en résidence dans l’atelier de La Jetée. Pendant l’exposition, un concert du groupe MC Trisomie (dans la mouvance des activités de La Hesse) est organisé en partenariat avec le bar Le Blackout.

Janvier > février 2018
Exposition de Paquito Bollino, chef de file de l’édition underground, fondateur du Dernier Cri installé à la Friche Belle de Mai à Marseille depuis vingt-cinq ans. Il édite des sérigraphies assez violentes, gores, voire pornographiques.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer