survoltes
survoltes

Antoine Rousseau, membre de l’association des Survoltés, lauréate du premier appel à projet régional dédié aux énergies coopératives et citoyennes, témoigne : « Quand nous avons lancé notre projet de parc photovoltaïque, créé et financé sans aucun apport bancaire, ce type de production était confidentiel. Aujourd’hui, la politique de la Région pousse à l’action. Nous voyons l’émergence de petits projets similaires au nôtre sur le territoire, c’est enthousiasmant ! »
Aubais, la ville gardoise qui a vu grandir le peintre Claude Viallat, accueillera donc le premier champ solaire au sol français entièrement géré par des citoyens. Fort d’une centaine de souscripteurs et d’un budget de 350 000 € dont 100 000 € injectés par la Région, les panneaux, construits par l’entreprise toulousaine Sunpower et implantés sur une ancienne décharge, alimenteront 150 foyers dès le mois de mars. La SAS Le Watt Citoyen revendra l’électricité au fournisseur coopératif ENERCOOP, via le réseau de distribution d’Enedis.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer